.
(1) les nouvelles générations (qui on grandit avec les technologies) préfèrent-elles un « vrai » travail qui (elles le savent) incluera certaines technologies?

Par conséquent, pourquoi étudier en technologies directement?

(2) les diplômes et sillabus de cours sont mal adaptés dans toutes branche d’étude. Les systèmes d’éducation (pluriel comme le problème est mondial) ne produise majoritairement que des B.Sc, B.Eng, BA/TI, et quelques diplomes graphisme/video/multimedia. Malgré tout, le monde des technologies inclu beaucoup plus que 3-4 types d’emploi, et par conséquent, une poignée d’étudiant est rapidement dilluée par une possibilité d’emploi beaucoup trop vaste

(3) Considérant que les technologies et la programmation en générale ne risquent pas de disparaître de si tôt.. pourquoi ne pas avoir ne serait-ce qu’un cours de programmation au primaire. et peut-être 2-3 au secondaire. et peut-être 1-2 au CEGEP! Indirectement une main d’oeuvre beaucoup qualifiée en technologies pourra occuper des emplois liés au technologies.. et les étudiants qui se découvrent un véritable intérêt pour les technologies (par opposition à « se fier à ce que l’on entend ») occuperont les emplois hautement qualifiés.

N’oublions pas que programmation == logique == mathématiques!

En ce qui a trait au outsourcing, oui, ce n’est pas facile dû largement à des différences culturelles et éducationnelles très grandes. Par contre il ne suffit que de regarder les populations asiatiques (inde/bangladesh/pakistan/bali/malaisie/philipines/chine/coree/etc) pour comprendre que le 1% de leur population considéré « intelligent » (« haut » IQ) est plus grant que 100% de la population canadienne. Quand leur culture aura changé moindrement, le oursourcing sera inévitable! Adopt early, learn quickly!